[SCSM] Système de gestion de main courante, le making-of partie 1 : Création d’une classe avec l’authoring tool

Dans cette série d’articles nous allons nous intéresser à un peu de personnalisation avancée dans SCSM. Nous allons en effet mettre en place un système de main courante qui permettra la consignation de tout évènement de type accès physique à une salle serveur ou acquisition de droits d’administrateur du domaine ou tout autre évènement que vous souhaiterez consigner…

Pour cela nous allons mettre en place les éléments suivants :

  • Création d’une classe main courante dérivée de work item
  • Création du formulaire associé à la classe
  • Création d’un espace de travail dédié dans la console
  • Création des dossiers et vues par défaut

Pour accomplir tout cela nous allons avoir besoin des éléments suivants :

  • Un serveur SCSM avec l’authoring tool (l’installation de l’authoring tool 2012 provoque une erreur sur visual studio isolated shell, pour la résoudre récupérez les sources de l’authoring tool 2010 qui contiennent la bonne version de VS isolated shell)
  • Visual Studio avec les VSAE (n’installez pas Visual Studio et l’authoring tool sur la même machine cela fait planter l’authoring tool)
  • Une clé de scellement (générée avec la commande « sn.exe –k cle.snk » ; sn.exe se trouve dans le dossier Microsoft SDK vous le trouvez facilement avec un petit coup de recherche de fichier)
  • Metro studio 4 pour générer les icones

Note : Attention aux copier-coller depuis ce post, je l’ai rédigé sous Word et donc la plupart des quotes et double quotes ont été remplacés.

Le projet final ainsi que toutes les sources vues ici sont disponibles sur technet gallery : https://gallery.technet.microsoft.com/SCSM-Daybook-management-53edafc5

Nous allons démarrer par la création de notre classe de base :

Etapes

Résultat

Lancez l’authoring tool et créez un nouveau management pack, nous allons le nommer « SCSM.DayBook.Class ».

Dans le « class browser », choisissez « all management packs » et recherchez « work item ».

Faites un clic droit sur « work item » et cliquez sur « view ».

La classe « Work Item » apparait désormais dans le management pack explorer.

Faites un clic droit dessus et cliquez sur « Inherit from this class ».

Choisissez de stocker la nouvelle classe dans notre nouveau Management Pack.

Nommez la nouvelle classe « Daybook ».

Notre nouvelle classe apparait.

Changez son nom en « Daybook » et supprimez la « property_24 » créée par défaut.

Utilisez le bouton « Create Property » pour ajouter les propriétés suivantes :

  • str_InterventionPurpose
  • str_InterventionResult
  • str_Operators
  • lst_Type
  • date_Start
  • date_End

Modifiez les champs préfixés par « str » pour passer leur taille maximale à 4000.

Donnez un nom lisible à la propriété.

Modifiez les champs préfixés par « date » pour changer leur type en « Date Time ».

Donnez un nom lisible à la propriété.

Changez le nom de la propriété lst_Type.

Changez « lst_Type » en « list ».

Cliquez sur « create list »

Nommez la propriété et donnez-lui un nom d’affichage

Voilà à quoi devrait ressembler votre classe à présent.

Publicités

Une réflexion sur “[SCSM] Système de gestion de main courante, le making-of partie 1 : Création d’une classe avec l’authoring tool

  1. Pingback: MicrosoftTouch

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s